Opérateur sur ligne d’embouteillage

Le métier

L’opérateur de ligne d’embouteillage est en charge de la bonne réalisation du conditionnement du vin en bouteilles, sur ligne automatisée.
Il est le garant du bon fonctionnement de la ligne et de la qualité des produits finis, en respectant les règles d’hygiène, de sécurité et les impératifs de production. Les étapes sur lesquelles il intervient pour cela, sont, selon les organisations : la dépalettisation de bouteilles vides pour approvisionner la ligne, le tirage du vin, le bouchage de la bouteille, l’habillage de la bouteille, la mise en cartons, la palettisation.

L’opérateur de ligne d’embouteillage est amené à :

• Contrôler l’état de fonctionnement et de sécurité des installations et des équipements de production
• Alimenter en matière première (vin) et en matières sèches (emballages bouteilles, étiquettes, bouchons…) le poste de travail ou en vérifier l’approvisionnement.
• Surveiller le fonctionnement de la machine/ligne de conditionnement et des appareils de contrôle et ajuster en cas d’écarts.
• Auto-contrôler la qualité du produit travaillé (mesures de degré, de volumes, de mentions sur l’étiquette…).
• Vérifier la conformité du conditionnement des produits.
• Détecter les dysfonctionnements des machines et équipements et effectuer des interventions simples en cas d’incident.
• Renseigner les documents de suivi de production.
• Régler ses machines et équipements ou ajuster leurs réglages
• Réaliser des changements de format sur ses machines.

Les conditions de travail

L’opérateur de ligne d’embouteillage qui travaille pour une société de Négoce, peut exercer sur une ligne « bouteille » ou « bag in box ». Il travaille en équipe : sur une même ligne, les différents opérateurs sont répartis en fonction des équipements de la ligne, encadrés par un chef d’équipe et le responsable de production du site. L’exercice de ce métier nécessite le respect des règles de sécurité et d’hygiène pour préserver sa sécurité en tant qu’opérateur, la sécurité sanitaire et la qualité organoleptique du vin, et la sécurité du consommateur.
Selon les organisations, il peut être amené à travailler en journée, ou en horaires décalés (2 fois 8h) et plus rarement de nuit.

Les compétences et qualités attendues

Compétences techniques et professionnelles :
• Connaître les normes et consignes de contrôle de qualité et de quantité
• Connaître les facteurs pouvant influencer ou dégrader la qualité d’un vin
• Connaître les règles d’hygiène en agro-alimentaire
• Savoir lire et interpréter les documents d’ordres de fabrication (papiers ou numérisés)
• Utiliser et piloter les machines de la ligne (tireuse, étiqueteuse…)
• Appliquer les gestes et postures de manutention
• Avoir des connaissances de base en mécanique, pneumatique et électricité pour bien comprendre et analyser le cycle de sa ou ses machines
• Appliquer la maintenance de niveau 1 à 2 sur ses équipements

Compétences comportementales :
• Sens de l’anticipation
• Capacité à s’organiser sur le poste
• Habileté
• Travail en équipe, bon relationnel
• Souci de la remontée d’information
• Accepter la polyvalence

La formation requise

  • Bac pro ou technologique dans les secteurs concernés : pilote de ligne de production, électricité, électronique, agroalimentaire
  • Dispositifs de formation intra ou inter-entreprises de types POEC ou Contrats d’alternance « Opérateur sur ligne d’embouteillage – conduite de machines »
  • Certification par la formation continue ou la VAE : CQP Conduite et Maintenance de Machines d’Embouteillage et de Conditionnement

Autres métiers dans l'activité "Production de vin"